Articles

  • Café Spinoza - 18 janvier

    Spinoza, né en 1632 et mort en 1677, n’a jamais été aussi vivant. Adulé par les uns, dénigré ou travesti par les autres, il reste mal connu. Pour le connaître mieux vaut l’aimer et pour cela devenir familier – sans chercher à le posséder. Considérer Spinoza comme un ami c’est converser avec lui, par exemple dans son atelier d’opticien. Atelier que nous imaginons devenir un café philosophique, où nous écoutons ses leçons, lui demandons son avis sur d’autres savants, passés ou futurs, sans souci (...)

  • Sigmund Freud-benedictus de Spinoza, Correspondance, 1676-1938 - Avril 2016

    Michel Juffé, Sigmund Freud - Benedictus de Spinoza. Correspondance 1676-1938, Collection Connaissance de l’Inconscient, Gallimard
    Parution : 17-03-2016
    Alors que Freud déclare à son ami Romain Rolland qu’il va écrire une série de textes sur Moïse, celui-ci l’invite à lire le Traité des autorités théologiques et politiques. Freud, proche de ses quatre-vingts ans, n’a jamais lu Spinoza, qu’il admire… de loin. Il s’y met et y trouve l’élan pour « profaner » – rendre profane – la figure de Moïse. Spinoza, (...)