EIV - Proposition73

  • 28 juin 2004

L’homme qui est dirigé par la Raison, est plus libre dans la Cité où il vit selon le décret commun, que dans la solitude où il n’obéit qu’à lui-même.

DÉMONSTRATION

L’homme qui est dirigé par la Raison, n’est pas conduit par la Crainte à obéir (Prop. 63) ; mais, en tant qu’il s’efforce de conserver son être suivant le commandement de la Raison, c’est-à-dire (Scolie de la Prop. 66) en tant qu’il s’efforce de vivre librement, il désire observer la règle de la vie et de l’utilité communes (Prop. 37) et, en conséquence (nous l’avons montré dans le Scolie 2 de la Prop. 37), vivre suivant le décret commun de la cité. L’homme qui est dirigé par la Raison, désire donc, pour vivre plus librement, observer le droit commun de la Cité. C.Q.F.D. [*]


Homo qui ratione ducitur magis in civitate ubi ex communi decreto vivit quam in solitudine ubi sibi soli obtemperat, liber est.

DEMONSTRATIO :

Homo qui ratione ducitur, non ducitur metu ad obtemperandum (per propositionem 63 hujus) sed quatenus suum esse ex rationis dictamine conservare conatur hoc est (per scholium propositionis 66 hujus) quatenus libere vivere conatur, communis vitæ et utilitatis rationem tenere (per propositionem 37 hujus) et consequenter (ut in scholio II propositionis 37 hujus ostendimus) ex communi civitatis decreto vivere cupit. Cupit ergo homo qui ratione ducitur, ut liberius vivat, communia civitatis jura tenere. Q.E.D.


[*(Saisset :) L’homme qui se dirige d’après la raison est plus libre dans la cité où il vit sous la loi commune, que dans la solitude où il n’obéit qu’à lui-même. Démonstration L’homme qui se dirige d’après la raison n’obéit point à la loi par crainte (par la Propos. 63), mais en tant qu’il s’efforce de conserver son être suivant la raison, c’est-à-dire (par le Scol. de la Propos. 66) de vivre libre, il désire se conformer à la règle de la vie et de l’utilité communes (par la Propos. 37), et conséquemment (comme on l’a montré dans le Scol. 2 de la Propos. 37), il désire vivre selon les lois communes de la cité. Ainsi donc l’homme qui se dirige d’après la raison désire, pour vivre plus libre, se conformer aux lois de la cité. C. Q. F. D.

Dans la même rubrique

EIV - Proposition 67

EIV - Proposition 24 ; EIV - Proposition 63 (et EIV - Proposition 63 - corollaire).
Un homme libre ne pense à aucune chose moins qu’à la mort, (…)

EIV - Proposition 68

EIV - Proposition 64 - corollaire.
Si les hommes naissaient libres, ils ne formeraient aucun concept de chose bonne ou mauvaise aussi (…)

EIV - Proposition 68 - scolie

EIII - Proposition 27.
EIV - Proposition 4 ; EIV - Proposition 37.
Que l’hypothèse de cette Proposition est fausse et ne peut se concevoir (…)

EIV - Proposition 69

EIII - Proposition 59 - scolie ; EIII - Définitions des affects - 40 ; EIII - Définitions des affects - 41.
EIV - Proposition 3 ; EIV - (…)

EIV - Proposition 69 - corollaire

Dans un homme libre donc la fuite opportune et le combat témoignent d’une égale Fermeté d’âme ; autrement dit, l’homme libre choisit la fuite avec (…)

EIV - Proposition 69 - scolie

EIII - Proposition 59 - scolie.
J’ai expliqué ce qu’est la Fermeté d’âme, ou ce que j’entends par là, dans le Scolie de la Proposition 59, (…)

EIV - Proposition 70

EIII - Proposition 39 - scolie ; EIII - Proposition 42.
EIV - Proposition 37.
L’homme libre qui vit parmi les ignorants, s’applique autant (…)

EIV - Proposition 70 - scolie

Je dis autant que possible. Bien qu’ignorants, en effet, ce sont des hommes pouvant en cas de besoin apporter un secours d’homme, et il n’en est (…)

EIV - Proposition 71

EIII - Définitions des affects - 34.
EIV - Proposition 35 (et EIV - Proposition 35 - corollaire 1) ; EIV - Proposition 37.
Seuls les hommes (…)

EIV - Proposition 71 - scolie

La reconnaissance qu’ont entre eux les hommes dirigés par le Désir aveugle, est la plupart du temps plutôt un trafic ou une piperie que de la (…)

EIV - Proposition 72

EIV - Proposition 24 ; EIV - Proposition 31 - corollaire.
L’homme libre n’agit jamais en trompeur, mais toujours de bonne foi. DÉMONSTRATION (…)

EIV - Proposition72 - scolie

Demande-t-on si, en cas qu’un homme pût se délivrer par la mauvaise foi d’un péril de mort imminent, la règle de la conservation de l’être propre (…)

EIV - Proposition 73 - scolie

EIII - Proposition 59 - scolie.
EIV - Proposition 37 ; EIV - Proposition 46 ; EIV - Proposition 50 - scolie.
Cette Proposition et les autres (…)