TTP - Chap. XV - §10 : L’Écriture est utile pour tous les hommes.

  • 3 mai 2006


[10] Je tiens maintenant, avant de poursuivre, à faire observer [1](bien que je l’aie déjà fait), en ce qui concerne l’utilité ou la nécessité de l’Écriture Sacrée ou de la Révélation, que je les tiens pour très grandes. Puisque, en effet, nous ne pouvons par la Lumière Naturelle percevoir que la simple obéissance est une voie de salut [2], mais que seule la Révélation enseigne que cela est par une grâce singulière de Dieu que la Raison ne peut expliquer, on voit par là que l’Écriture a apporté aux hommes une très grande consolation. Car tous peuvent obéir et seule une partie comparativement très petite du genre humain atteint l’état de vertu sous la seule conduite de la Raison ; si donc nous n’avions pas le témoignage de l’Écriture, nous douterions du salut de presque tous.



[1Voir note XXX .

[2Voir note XXXI .

Dans la même rubrique

TTP - Chap. XV - §§1-5 : Dogmatiques et Sceptiques.

[1] Entre ceux qui ne séparent pas la Philosophie de la Théologie, il y a discussion sur le point de savoir si l’Écriture doit être la servante de (…)

TTP - Chap. XV - §6-9 : Séparation de la Philosophie et de la Théologie.

[6] Point n’est besoin ici de les passer tous en revue, car nous en avons dit assez pour prouver l’absurdité des conséquences qu’entraîne la règle (…)