Chapitre 04 - Les affaires qui dépendent du gouvernement des pouvoirs souverains

Articles

Traité politique, IV, §01

Nous avons montré dans le chapitre précédent que le droit du souverain, qui n’a d’autre limite que sa puissance, consiste principalement en ce (…)

Traité politique, IV, §02

Comme ce sont là, avec les moyens requis pour parvenir à ces fins, toutes choses qui concernent les affaires de l’État, c’est-à-dire la chose (…)

Traité politique, IV, §03

Puisqu’au seul souverain il appartient de traiter des affaires publiques ou de choisir des fonctionnaires à cet effet, il en résulte qu’un sujet (…)

Traité politique, IV, §04

On a coutume cependant de demander si le souverain est lié par les lois et si en conséquence il peut pécher. Puisque cependant les mots de loi et (…)

Traité politique, IV, §05

Nous voyons donc en quel sens on peut dire que la Cité est soumise aux lois et peut pécher : si par lois on entend la législation civile, ce qui (…)

Traité politique, IV, §06

Il n’est pas douteux que les contrats ou les lois par quoi la multitude transfère son droit à un conseil ou à un homme[[ C’est ici le seul passage (…)