Proposition 12 - Corollaire 2

  • 5 octobre 2006


Les choses n’ont d’elles-mêmes aucune essence qui soit cause d’une connaissance contenue en Dieu ; mais au contraire Dieu est cause des choses en ce qui concerne aussi leurs essences.

Démonstration

Comme il ne se trouve en Dieu aucune perfection qui ne soit de Dieu (par la Proposition 10), les choses n’auront d’elles-mêmes aucune essence qui puisse être cause d’une connaissance contenue en Dieu. Mais, au contraire, comme Dieu non seulement n’a pas fait naître d’autre chose, mais a entièrement créé toutes choses [*] (par la Proposition 12 et son premier Corollaire) et que l’action créatrice ne reconnaît aucune cause sinon la cause efficiente (c’est ainsi que je définis la création) qui est Dieu, il suit que les choses avant la création n’étaient absolument rien et qu’ainsi Dieu a été aussi la cause de leurs essences.
C. Q. F. D

Il est à noter que ce Corollaire suit encore manifestement de ce que Dieu est la cause ou le créateur de toutes choses (par le premier Corollaire), et que la cause doit contenir en elle toutes les perfections de l’effet (par l’Axiome 8), ainsi que chacun peut le voir facilement.



[*Dieu non seulement n’a pas fait naître à partir d’autre chose, mais a entièrement créé toutes choses (note jld).

Dans la même rubrique

Proposition 5

L’existence de Dieu se connaît de la seule considération de sa nature.
Démonstration
Dire que quelque chose est contenu dans la nature ou dans (…)

Proposition 5 - Scolie

De cette proposition découlent d’importantes conséquences ; de cela même, peut-on dire, que l’existence appartient à la nature de Dieu, ou que le (…)

Proposition 6

L’existence de Dieu est démontrée a posteriori de cela seul que son idée est en nous.
Démonstration
La réalité objective de chacune de nos (…)

Proposition 6 - Scolie

Il y a des hommes qui nient qu’ils aient de Dieu aucune idée et qui cependant, à ce qu’ils disent, l’aiment et lui rendent un culte. Et alors même (…)

Proposition 7

Proposition 6 - Scolie
L’existence de Dieu est démontrée aussi de cela seul que nous-mêmes, qui avons son idée, existons.
Proposition 7 - (…)

Proposition 7 - Scolie

Pour démontrer cette proposition Descartes admet ces deux Axiomes : 1° Ce qui peut faire le plus ou le plus difficile peut aussi faire le moins ; (…)

Proposition 7 - Lemme 1

Plus une chose est parfaite de sa nature, plus grande et plus nécessaire est l’existence qu’elle enveloppe ; et inversement plus grande et plus (…)

Proposition 7 - Lemme 1 - Corollaire

Proposition 7 - Lemme 1
Il suit de là que tout ce qui enveloppe l’existence nécessaire est l’être suprêmement parfait, c’est-à-dire Dieu. (…)

Proposition 7 - Lemme 2

Qui a le pouvoir de se conserver, sa nature enveloppe l’existence nécessaire.
Démonstration
Qui a la force de se conserver a aussi la force de (…)

Proposition 7 - Démonstration

Si j’avais la force de me conserver, je serais d’une nature telle que j’envelopperais l’existence nécessaire (par le Lemme 1) donc (par le (…)

Proposition 7 - Corollaire

Dieu peut faire toutes les choses que nous percevons clairement en la manière que nous les percevons.
Démonstration
Toutes ces choses suivent (…)

Proposition 8

L’esprit et le corps sont réellement distincts.
Démonstration
Tout ce que nous percevons clairement peut être fait par Dieu en la manière que (…)

Proposition 9

Dieu est suprêmement connaissant.
Démonstration
Si on le nie, c’est donc que Dieu, on bien ne connaît rien, ou bien ne connaît pas tout, mais (…)

Proposition 9 - Scolie

Bien qu’il faille accorder que Dieu est incorporel comme le montre la Proposition 16, cela cependant ne doit pas être entendu comme si toutes les (…)

Proposition 10

Tout ce qui se trouve de perfection en Dieu est de Dieu.
Démonstration
Si on le nie, supposons qu’il existe en Dieu quelque perfection qui ne (…)

Proposition 11

Il n’existe pas plusieurs Dieux.
Démonstration
Si on le nie que l’on conçoive, s’il est possible, plusieurs Dieux, par exemple A et B. Alors (…)

Proposition 12

Tout ce qui est, est conservé par la seule force de Dieu.
Démonstration
Si on le nie que l’on suppose quelque chose qui se conserve soi-même ; (…)

Proposition 12 - Corollaire 1

Proposition 12
Dieu est créateur de toutes choses. Démonstration
Dieu (par la Proposition précédente) conserve tout, c’est-à-dire (par (…)

Proposition 12 - Corollaire 3

Proposition 12 - Corollaire 2
Il suit de là clairement que Dieu ne sent et à proprement parler ne perçoit rien ; car son entendement n’est (…)

Proposition 12 - Corollaire 4

Proposition 12 - Corollaire 3
Dieu est, par sa causalité, antérieur à l’essence et à l’existence des choses, comme il suit clairement des (…)

Proposition 13

Dieu est véridique au suprême degré, il n’est aucunement trompeur.
Démonstration
Nous ne pouvons rien attribuer par fiction à Dieu (par la (…)

Proposition 14

Tout ce que nous percevons clairement et distinctement est vrai.
Démonstration
La faculté de discerner le vrai d’avec le faux qui est en nous (…)

Proposition 14 - Scolie

Comme ces choses, auxquelles nous donnons nécessairement notre assentiment parce que nous les percevons clairement et distinctement, sont vraies (…)

Proposition 15

L’erreur n’est pas quelque chose de positif.
Démonstration
Si l’erreur était quelque chose de positif elle aurait Dieu seul pour cause, et (…)

Proposition 15 - Scolie

Puisque l’erreur n’est pas quelque chose de positif elle ne pourra être autre chose que la privation du bon usage de la liberté (par le Scolie de (…)

Proposition 16

Dieu est incorporel.
Démonstration
Le corps est sujet immédiat du mouvement dans l’espace (par la Définition 7), donc si Dieu était corporel, (…)

Proposition 17

Dieu est un être tout à fait simple.
Démonstration
Si Dieu était composé de parties, ces parties devraient être, de leur nature au moins, (…)

Proposition 17 - Corollaire

Proposition 17
Il suit de là que l’entendement de Dieu, sa volonté, ou son Décret, et sa Puissance ne se distinguent de son essence que par (…)

Proposition 18

Dieu est immuable.
Démonstration
Si Dieu était changeant, il ne devrait pas changer partiellement, mais devrait être changé suivant la (…)

Proposition 19

Dieu est éternel.
Démonstration
Dieu est un être souverainement parfait (par la Définition 8). D’où suit (par la Proposition 5) qu’il existe (…)

Proposition 20

Dieu a préordonné toutes choses de toute éternité.
Démonstration
Puisque Dieu est éternel (par la Proposition précédente) sa connaissance sera (…)

Proposition 20 - Corollaire

Proposition 20
Il suit de cette Proposition que Dieu est constant au suprême degré dans ses oeuvres.
Proposition 21

Proposition 21

La substance étendue en longueur, largeur et profondeur existe réellement ; et nous sommes unis à une de ses parties.
La chose étendue, selon (…)